MENU

22.7.17

Une escapade familiale dans le Calvados en Normandie (1/2)

Pour le weekend du 14 juillet, j'ai eu envie de partir avec ma petite famille pour un grand bol d'air. Un lieu à maximum 3 heures de Paris pour ne pas avoir trop de route et de bouchons surtout pour le retour. J'ai jeté mon dévolu sur l'ouest de la France afin de se rapprocher de la côte littorale de la Manche. C'est dans le Calvados en Normandie que j'ai trouvé mon bonheur. Nous avons séjourné chez Annie, propriétaire d'un charmant Bed and Breakfast à Saint Rémy (sur Orne). C'est une commune qui se situe à 30 kms au sud de Caen. 


Dans cet article, je partage notre première journée à visiter la belle ville de Caen. J'avais plein de choses à vous raconter c'est pour cette raison que j'ai préféré répartir mon récit sur deux articles. Dans le deuxième, je vous parle de notre ballade à Cabourg, située sur la Côte Fleurie et à Clecy, capitale de la Suisse Normande. Ci-dessous, voici une carte pour vous aider à vous repérer sur les villes citées et plus généralement sur le territoire que couvre le Calvados.



Retrouvez plus de photos de ce séjour à Caen dans l'album de ma page Facebook.

Préparation du séjour

Tour d'horizon depuis Saint Rémy (sur Orne)

Pour préparer notre séjour, j'ai récolté quelques informations sur la région. Je les partage avec vous puisqu'elles pourraient vous être utiles aussi si vous décidez de vous y rendre. 

Situé en Suisse Normande, le village fait partie du patrimoine naturel de la région. Les "Fosses d'Enfer" sont l'ancien site minier de Saint Rémy qui a vu se développer l'exploitation du minerai de fer de 1460 jusqu'à 1968.  

Entouré par la nature,  Saint Rémy permet d'accéder à la Vallée des Vaux, au Pain de Sucre (117 mètres), la rivière l'Orne qui le borde et à de nombreux sentiers de randonnée. En effet, la Suisse Normande doit son nom à son relief boisé et modelé par les rivières.

A partir de Saint Rémy, il faut compter 45 minutes pour arriver dans le centre ville de Caen. Dans les sites incontournables, il y a notamment le Jardin des Plantes, le Château, le Musée de Normandie et le Musée des Beaux-Arts. Si on aime les monuments, plusieurs églises et abbayes sont également à voir. Enfin, le port de plaisance est aussi au cœur de la ville et de ses quartiers historiques.


Préparation des pique-niques 

J'avais aussi prévu d'emmener de quoi nous faire plusieurs pique-niques. Voici ce que j'ai préparé :  
     - 1 cake au fromage et aux olives
     - 6 muffins au chocolat 
     - 1 salade composée de pâtes avec tomate, concombre, maïs et olives
     - 3 œufs durs 
     - un paquet de tranches de gouda
     - un paquet de tranches de jambon (pour les garçons)
     - des fruits (banane, nectarine, abricot)
     - des compotes 
     - de l'eau

Vous pouvez également retrouvez mon article sur ce que j'ai pris dans ma valise pour ces trois jours de dépaysement en ville, à la plage et à la campagne.

Le vendredi 14 juillet : destination Caen


Nous sommes directement allés à Caen avec l'intention de manger notre pique-nique dans l'enceinte du château médiéval construit vers 1060 par Guillaume le Conquérant. Pour le petit tour d'histoire, Guillaume le Conquérant devient Duc de Normandie vers 8 ans à la mort de son père. Après sa conquête de l'Angleterre, il reçoit la couronne anglo-saxonne le 25 décembre 1066 dans l'Abbaye de Westminster. Il restera Roi d'Angleterre jusqu'à sa mort en 1087 à Rouen.

Une fois que l'on a passé les portes fortifiées, on arrive au niveau des musées - le Musée de Normandie et le Musée des Beaux-Arts. C'était vraiment sympa de se poser par là et de manger tout en admirant les remparts restaurés dominant le palais des ducs de Normandie et les vestiges du donjon.






Le temps nous a manqué pour visiter les autres lieux historiques et j'aimerais bien revenir dans cette ville pour y découvrir notamment l'Eglise Saint Pierre qui se situe en face du château, le Jardin des Plantes et ses serres exotiques, l'abbaye au Dames, l'abbaye aux Hommes et son cloître, les sculptures de la Place Saint Sauveur ou encore le quartier le Vaugueux.

Après ce moment d'histoire, nous avons fait une ballade dans le quartier des rives de l'Orne. Il y avait de la vie par là bas grâce au centre commercial qui porte le même nom et qui accueille du 24 juin jusqu'au 15 août ... une plage ! C'est en effet la première année que se tient "Caen Plage" avec ses palmiers, ses transats et de la musique. Au programme, une série de trois concerts et de DJ set. De quoi flâner et s'octroyer un moment de détente fort agréable.

Un peu fatigués par le voyage, nous avons ensuite décidé de récupérer les clés de notre airbnb puisqu'il fallait tout de même compter 45 minutes pour s'y rendre. Un moment propice à la découverte des paysages de la campagne normande. Le village de Saint Rémy est vraiment charmant, nous avons été enchanté de l'accueil réservé par Annie autour d'une boisson fraîche. Place à un peu de détente pour reprendre des forces pour le soir. Les garçons ont fait une petite sieste et moi, j'en ai profité pour lire le livre de Gilles Legardinier : Demain, j'arrête ! 

Une fois revigoré, nous avons repris la direction de Caen pour profiter du Port de Plaisance et nous trouver un restaurant sympathique en attendant... le Feu d'Artifice du 14 juillet ! C'était le premier jour du marché nocturne, je voulais y faire un petit tour car cela me rappelle le marché de la création artisanale qui se tient chaque année au niveau du Cours des Dames et du Quai Duperré à La Rochelle. Bon j'avoue avoir été un peu déçue car je n'ai pas retrouvé l'ambiance féerique de la ville de mon enfance car il manquait notamment les spectacles de rue et la musique dont j'ai tant l'habitude. Du coup, j'ai même oublié de faire des photos des quelques stands installés le long du Quai Vandeuvre. 



Mais tout cela nous a mis en appétit et après avoir été refoulés de deux restaurants différents car il fallait compter un délai d'attente de minimum 30 minutes, nous avons trouvé le restaurant parfait ! Situé juste en face de la Tour Leroyun des principaux vestiges des fortifications de la ville et située au pied du château, nous avons choisi la brasserie-pizzeria L'Orchidée ou peut-être que c'est elle qui nous a choisi - smile. 



Avec un accueil chaleureux et une décoration moderne et élégante, nous nous sommes sentis très bien.  Les tables sont garnies d'une véritable orchidée, un vrai bonheur pour moi qui en possède une à la maison. C'est une de mes plantes préférées ! Petit détail pour les amateurs de sport, la salle est équipée de deux écrans pour la diffusion des événements sportifs. Il y a aussi une mise à disposition d'un accès wifi. 



Passons aux choses sérieuses, la carte bien remplie qui propose beaucoup de choix : salades, bruschettas, pâtes, pizzas, viandes et poissons. Il y a vraiment de quoi trouver son bonheur. Pour ma part, j'ai choisi une bruschetta La Pays d'Auge sur lit de salade. L'occasion pour moi de goûter les fromages normands car elle en est exclusivement garnie : mozzarella, camembert, livarot, pont l'évêque, emmental avec une touche de crème fraîche et d'origan. Tout ce qu'il y a de léger, je sais. Mais c'était tellement une explosion de saveurs que j'ai adoré aussi bien la bruschetta que la sauce qui accompagnait la salade et les endives servies avec. Un régal !



Quant aux garçons, ils ont jetés leur dévolu sur une pizza Mexicaine, une pizza Normande - aux pommes évidemment - et des gambas flambées au whisky sauce crème normande. Ils se sont régalés aussi ! La particularité de la Mexicaine c'est qu'elle est faite avec des merguez de la boucherie Marcel. On s'est demandé qui était ce Marcel. Alors, j'ai fait ma petite curieuse après que mes amours m'aient dit qu'ils n'avaient jamais mangé des merguez comme celles là. Et bien, ce n'est pas compliqué, Marcel, c'est le roi de la merguez ! La boucherie est devenu un endroit majestueux par son décor et il y a même eu des reportages télévisés. Donc si vous êtes amateur et que vous passez à Caen, vous savez où aller. C'est un moment particulier pour une végétarienne que de se mettre à recommander une boucherie, je vous l'accorde. Mais je suis ouverte d'esprit et je ne cherche pas à convertir tout le monde à mon régime alimentaire, je respecte les choix de chacun. 

Et le meilleur pour la fin - dit par une gourmande incorrigible - la carte des desserts ! Elle propose également du choix. Nous avons pris trois desserts fait maison : une crème caramel, une crème brûlée et un fondant au chocolat. Avec une présentation irréprochable, ils étaient aussi beaux que bons. Nous n'avons pas vu le temps passé ce qui fait qu'il était presque 23h quand nous sommes sortis du restaurant. Sur le pas de course, nous nous sommes dirigés vers le lieu du Feu d'Artifice du 14 juillet. A la hauteur de nos espérances, surtout pour mon petit bonhomme, nous avons ainsi terminé la journée avec toute la féerie des lumières et des grands boum d'explosion du spectacle ! 





Je vous retrouve dans un prochain article pour vous partager le récit de nos aventures à Cabourg le lendemain ainsi que dans la capitale de la Suisse Normande, Clécy. A bientôt ! 

Retrouvez plus de photos de ce séjour à Caen dans l'album de ma page Facebook.


Pour retrouver mes autres articles sur mes voyages, mes escapades et mes sorties loisirs, il vous suffit de vous rendre sur le tag voyage.

2 commentaires:

  1. Superbe article, ça donne envie d'y aller !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Émilie, contente de t'avoir transmis mes bonnes impressions sur la ville de Caen !

      Supprimer