18.3.17

Multipotentiel. Avoir un profil atypique, les atouts que l'on ne vous a jamais dit !

Tout à commencer il y a un an avec cette interview de Patricia Louisor-Brosset, styliste, DJ, consultante et "professeur d'amour" (là, tu te dis déjà comme moi à ce moment là, mais comment c'est possible d'être tout ça à la fois ?). J'ai alors découvert son parcours et comment tout s'imbriquait avec du sens alors qu'à première vue, ces différentes "facettes" n'avaient pas de liens. 

Puis j'ai découvert Switch collective, un collectif de personnes insatisfaites de leur travail alors elles décidèrent de créer le leur. A l'initiative du programme, Béatrice et Clara, deux jeunes femmes qui, ne se plaisaient plus dans leurs jobs respectifs, décidèrent de créer des outils et des ateliers pour aider les gens à changer de vie. Maintenant Switch collective, ce sont des experts multidisciplinaires de tous les coins du monde. 


Et de fil en aiguille, c'est tout un monde que j'ai découvert au travers de différents articles qui mettent en avant un profil méconnu mais pourtant tellement répandu : les multipotentiels. Si tu n'en as jamais entendu parlé auparavant, tu te demandes peut-être quel est ce nouveau concept ? 
Maintenant, prend quelques minutes et réfléchis à ce que tu as toujours voulu faire dans la vie si tout était possible. Si la réponse à cette question est "j'ai toujours voulu être docteur/architecte/informaticien/professeur/...." alors tu as de la chance, tu fais partie de ceux et celles qui savent ceux pour quoi ils sont fait. Tu es probablement un spécialiste. Mais si la réponse à cette question ressemble à "eh bien en fait, j'aimerais bien être dans une start up pour développer des projets, mais aussi freelance pour être indépendant, et puis j'ai un blog, j'aimerais bien en vivre, ou alors faire du coaching, j'aime aider les gens. Après c'est vrai que j'aime bien aussi la photographie et la cuisine, pendant un temps j'ai hésité entre passer mon CAP de pâtisserie ou alors faire une formation en webdesign. Là en ce moment j'ai un projet mais pour le moment ce n'est pas fini alors je n'en parle pas trop. Et au fond de toi tu sais que tu as toujours eu un petit côté artiste aussi." Généralement, à l'issue de ta réponse tu te demandes ce qui ne tourne pas rond chez toi. Je te rassure, tout va bien. Tu es en parfaite santé, tu es simplement un(e) multipotentiel(le) qui s'ignore.



Regarde cette vidéo d'Emilie WAPNICK et si tu te reconnais dans le portrait qu'elle dresse alors il n'y a plus de doute bienvenue dans la team ! 



Alors c'est bien beau de découvrir que l'on est multipotentiel mais comment peut-on gérer cela professionnellement parlant ? Il n'y a pas de recette miracle. Comme le dit Emilie dans son discours, il faut aller vers ce qui nous attire. Apprendre et surtout garder du plaisir dans ce que l'on fait. Aussi, je dirais qu'il ne faut pas essayer de se comparer aux autres. Chacun a son propre parcours et c'est ce qui fait sa valeur ajoutée. Tu auras toujours des personnes qui te trouveront trop instable mais tu en auras d'autres qui diront que tu as de la bouteille ou encore que ton parcours est riche et diversifié. C'est vers ces personnes là qu'il faut se tourner. 


Rien de mieux que des témoignages pour permettre de mieux comprendre les multipotentiels. C'est pour cette raison, que j'ai demandé à des personnes de présenter les différentes activités qu'elles font dans leur vie. Je remercie encore chacune d'entre elle pour avoir partager avec nous leur formidables expériences. J'ai trouvé leurs réponses très intéressantes. Elles reflètent la diversité et la richesse des multipotentiels : 


Catherine : 

"Je suis sophrologue, esthéticienne, maquilleuse, réceptionniste dans une clinique. Je travaille également dans le MLM. Je peins, je joue de la guitare et du piano. Je m'intéresse à tout ce qui touche au développement personnel, je dévore les livres, les vidéos et les formations sur l'humain, la psychologie et le développement personnel, je fais beaucoup de marche en nature...."

Marie-Antoinette : 
"J'ai été tailleur de pierre puis j'ai fait une formation maquillage et pose d'ongles. Maintenant je donne des cours de loisirs créatifs et j'ai une boutique de loisirs créatifs. Je tiens aussi une chaîne Youtube sur le yoga et le fitness. Et là je ne parle que de ce qui a été un métier parce que sinon j'ai fait une formation en décoration d'intérieure et j'ai passé un CAP de broderie d'art. Je joue de plusieurs instruments de musique, du violon, de la flûte traversière et de l'ocarina, une sorte de flûte chinoise. Enfin je fais aussi de la danse tribale.


Marie : 
"Pédagogue, j'ai été une enseignante innovante, puis une formatrice innovante en pédagogie innovante. Créative depuis toujours, j'ai fait une première incursion dans les arts plastiques, puis dans les sciences de l'éducation (la pédagogie est un art !). J'ai découvert il y a 20 ans que l'ordinateur pouvait m'aider à organiser et "contenir" mon insatiable cerveau (je suis aussi un zèbre) et que c'était un outil qui permettait une autre forme de créativité. J'ai créé et animé une plateforme de co-formation par les pairs, j'ai fait un master en ingénierie du e-learning. Aujourd'hui " à la retraite" (comme si on pouvait être à la retraite !) je peins, je blogue, j'anime mon site, je fais des tutoriels sur des techniques de mixed media et sur des techniques pédagogiques."

Anne-Françoise :
"Ma vie professionnelle étant en stand-by, je vais parler de mes hobbies qui seront, peut-être un jour plus que des hobbies. Je forme bénévolement des personnes du 3ème âge à l'utilisation d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un smartphone dans le but de les initier et les intégrer à la technologie moderne. Je recouvre de mosaïque, divers objets. Je crée des objets pratiques et originaux en tissus à l'aide de ma machine à coudre, et j'apprends à coudre principalement via les tutoriels sur Internet. Je suis passionnée de photographie, de danse (latines, sportive, danse en ligne), mais dans ma vie j'ai aussi pratiqué la danse du ventre, la danse classique et le rock acrobatique.

Je peins à l'acrylique, je dessine sur papier, sur t-shirts, je fabrique des bijoux, je fais de délicieuses madeleines aux goûts uniques et quelques cupcakes. Je crée aussi des logos, cartes de visites et tout le matériel marketing pour des petites sociétés bénévolement. Et je teste régulièrement des nouveaux bricolages tel que la technique du vernis-colle, les tableaux en strass, les sablimages, le coloriage pour adultes, le scrapbooking encadré pour un événement.

J'aime aussi les soirées jeux de sociétés ou jeux de rôles, entre amis ou avec des inconnus. Au niveau sport, j'ai testé un peu de tout dans ma vie avec une prédominance de danse, de gymnastique et de sports d'eau : natation, aquagym, aquabike, aqua-poney (lol, non ça c'est pour rire !) Au niveau musique, dans ma vie, j'ai fait du piano, de la guitare, du chant... j'ai l'oreille musicale et le rythme dans la peau... Purée, c'est fatiguant d'être multipotentielle ! J'ai certainement encore beaucoup de choses à lister, mais je vais m'arrêter là pour aujourd'hui !"

Jordane :
"Je suis coach en reconversion pro/consultant/formateur/concepteur de formation en ligne et Elearning mais tout ça est du même corps de métiers... Blogueur et vidéaste, j'ai aussi créé une mini web-série."

Yael :

"Pour les boulots, on reste dans le domaine de l'accompagnement : conseillère à l'emploi/ coach personnel/ conseillère en image et en personal branding - pour les hobbies, c'est varié en ce moment c'est surtour pâtisserie-cuisine, sinon danse, chant, écriture, blogging, photo, déco, cartomancie, numérologie et arts divinatoires, running, improvisation théâtrale.. je me suis même essayée au tricot et je dois en oublier... Je précise que quand je suis dans une période j'y vais a fond j'achète des bouquins, je regarde des vidéos, j'essaie de ne pas survoler... Là je réfléchis même a passer un CAP pâtisserie mais j'attends de voir si je suis encore motivée l'année prochaine."


Kaothar :
"Référencement naturel et payant, formation en communication digitale, rédaction Web, community management, traduction Web."




Ce qu'il faut retenir des multipotentiels

Bien que chaque personne est différente, il existe des caractéristiques communes que l'on retrouve chez les multis. Voici celles qui reviennent le plus souvent :

1. Comme le résume très bien cet article, un multi est "une personne très curieuse dont les intérêts sont infinis."

2. Ce sont souvent des personnes créatives capable d'apporter des idées et des concepts innovants.

3. Parce qu'ils s'intéressent à diverses activités, ils sont en constant apprentissage. Cette capacité à être un éternel étudiant en fait des personnes qui apprennent vite et souvent très ouvertes d'esprit.

4. Parce qu'ils ont l'habitude de tester de nouvelles choses, ils ont moins peur de l'échec et s'en servent souvent pour rebondir sur autre chose. 

5. Grâce à leurs multiples expériences, les multis sont capables d'associer leurs compétences, ce qui leur donne une forte capacité d'adaptation.

6. Ce sont souvent des personnes qui ont besoin d'une certaine liberté pour exercer une profession. Il ne leur est pas toujours facile de se soumettre à une hiérarchie et aux contraintes d'un emploi salarié. C'est pourquoi beaucoup de multis s'orientent vers un statut d'indépendant (freelance, autoentrepreneur, ...), créent ou participent à la création d'une entreprise (souvent dans des startups) ou intègrent une entreprise de marketing de réseau; où font même les 3 à la fois !

7. S'il ne fait pas un job qui lui plaît réellement ou encore si les tâches sont trop répétitives, un multi s'ennuie plus vite que la vitesse de la lumière ! Un peu plus sérieusement, c'est le besoin constant de nouveauté qui anime la motivation d'un multi.

8. Un aspect peut être moins évident mais pourtant très présent chez les multi, ce sont des personnes dotées d'une hypersensibilité émotionnelle. Ce trait de caractère a son importance car cela signifie qu'un multi est très empathique, intuitif et prend les choses à cœur.  Appliqué au monde du travail, cela implique qu'un multi ne peut pas travailler dans une mauvaise ambiance avec une pression malsaine. 

9. Un multi a en général besoin de sens dans ce qu'il entreprend. Ce qu'il faut comprendre c'est qu'un multi a des valeurs tellement fortes qu'il préférera quitter son job plutôt que d'aller à l'encontre de celles-ci. Il ne travaille que dans l'intégrité, intégrité envers lui-même mais aussi envers les autres. 

10. Ce n'est pas toujours simple d'être un multi : beaucoup de remise en question, un sentiment d'incompréhension, une hyperactivité mentale, des sauts d'humeur inexpliqués et l'impression de faire du sur place ou de ne pas aller au bout de ses projets. Tout n'est pas simple lorsque l'on est multi car même si l'on est capable de faire plusieurs choses en même temps, en s'impliquant à fond dedans, il arrive que l'on s'ennuie avant d'avoir fini. C'est ce qui est souvent perçu comme le fait d'être instable et déconcentré. Mais lancez-vous dans ce qui vous plait, vous ne le regretterez pas !



Tu en veux encore ? J'ai beaucoup apprécié cet article d'Anne-Laure Fréant sur le syndrôme de l'imposteur : malédiction des multipotentiels ? ou encore celui de Laure Brignone, multipotentialiste et scannera à la recherche de son fil rouge.

Si toi aussi tu as envie de partager ton expérience, ce que tu fais ou ce que tu aimerais faire, n'hésite pas à laisser un commentaire sous cet article ou à m'envoyer ton témoignage à mooddeluna@outlook.com. Et si tu as des questions, j'y répondrai avec plaisir !

sources images Pinterest


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire